Chaîne neige automatique - Comment cela fonctionne t'il

Lars Holmgren,

Une pression sur un interrupteur et la roue à chaîne bascule. Ensuite, des brins de chaîne sont projetés sous le pneu, ce qui augmente la traction. C’est aussi simple que cela pour le conducteur. Mais si nous examinons de plus près le principe ingénieusement simple qui se cache derrière, nous réalisons que les chaînes à neige automatiques Onspot nécessitent une bonne dose d'ingénierie et du savoir faire pour devenir un outil aussi fiable pour la sécurité et la commodité. Découvrez comment

Parfois en mouvement, parfois fixe

016 körläge (2).jpg

Tout d’abord, analysons la rotation de la roue à chaîne. Lorsque le système est engagé, c’est comme une balançoire dans laquelle les chaînes se déplacent librement dans les airs vers une direction radiale du centre de la roue à chaîne grâce aux forces centrifuges. Tout à coup, la chaîne est prise par la gomme et le revêtement de la chaussée - autrement dit l'empreinte du pneu en direction du sol. C’est maintenant la chaîne qui fait son travail en augmentant le frottement statique entre la gomme et la surface glacée de la route. Et, à l'arrière de l'empreinte, lorsque la roue motrice roule, la chaîne se détache et se balance vers l'avant, encore et encore.

 Pour en savoir plus, lisez l'article de blog "Qu'est-ce que la traction, la friction et la tenue de route?"

Positionnement de la roue à chaîne

Si la roue à chaîne est projetée, une partie plus longue du brin de chaîne se retrouvera sous le pneu, ce qui augmentera l'efficacité. Cependant, il y a un inconvénient à ceci: une partie de la chaîne sera toujours coincée sous le pneu lorsque la roue à chaîne tourne pour essayer de la dégager. La chaîne sera tirée par la force, ce qui exercera une contrainte excessive sur le montage de la chaîne. De plus, le bout de la chaîne - qui est relâchée sous la tension du pneu - peut se plier et heurter le côté du pneu au lieu de se loger sous l’empreinte, si elle n’est pas complètement étirée. Cela entraînera une opération saccadée et peu fiable, sans parler de l'usure inutile du pneu et du revêtement de la route. En réalité, ceci est le résultat d'une roue à chaîne inclinée trop loin à l'avant.

En retirant la roue vers l'arrière, les chaînes se dégageront facilement, ce qui se traduira par une opération douce et sans saccades. Cependant, cela se fait au prix d'une efficacité réduite car moins de chaîne se retrouverait dans l'empreinte. Ceci est le résultat lorsque la roue à chaîne est inclinée trop loin à l'arrière.

De toute évidence, nous devrions trouver un compromis

Quelle est la position idéale de la roue à chaîne?

Pour tourner librement, le plateau doit être placé à la hauteur idéale : 100 ± 20 mm au-dessus du sol. Mais quelle est la position idéale des molettes ? Un nombre incalculable de calculs et de simulations informatiques ont été réalisés pour le savoir et divers tests sur le terrain ont été réalisés pour prouver que tout était bien. Des recherches et des développements approfondis menés au fil des années nous ont permis de conclure que la ligne médiane de l’essieu de la roue est le centre parfait du positionnement de la roue à chaînes Onspot. Lorsque vous positionnez la molette exactement dans le centre axial des roues motrices, vous obtenez une combinaison optimale d'efficacité, de fiabilité et de confort d'utilisation. De plus, vous avez exactement la même fonction, que ce soit en marche avant ou en marche arrière.
Les chaînes à neige automatiques sont-elles faites pour vous? Ou vous êtes juste curieux et souhaitez connaître davantage le système ? Regardez la vidéo ! 

Regardez la vidéo : qu'est ce que Onspot 

Ceci est la traduction et la mise à jour d'un blog déjà publié en anglais. Vous trouverez le blog original ici

 

Chaînes à neige automatiques Position de la roue à chaîne

Lars Holmgren

About Lars Holmgren

Lars has been in the organization since 1988. He was involved in the transfer of the Onspot production from Linköping to Vänersborg (Sweden) in 1991/1992. He then worked with the Onspot brand till 2008 together with the R&D team. Since 2009 Lars is the Quality-/ Environmental Manager at the VBG Group Truck Equipment in Sweden, which includes the brand Onspot. When not working, he enjoys spending time with his family and in his summer house close to Vänersborg, Sweden.

Comment

Articles récents

Suivez nous